Au cœur de l'intox

Au cœur de l'intox

Disponible sur france.tv
Nous avons un rapport émotionnel aux informations et parmi la masse des contenus qui nous sont proposés, nous avons tendance à partager, aimer et retenir ce qui nous affecte d’une manière ou d’une autre. Nous privilégions ainsi les nouvelles qui confortent notre vision du monde, qui nous font ressentir de la joie, ou même de la colère. Comment nos biais psychologiques permettent-ils d’alimenter le fonctionnement du marché de la désinformation ?