Camp de Moria: un passeur derrière chaque traversée

Camp de Moria: un passeur derrière chaque traversée

Disponible sur ARTE
Derrière chaque traversée se cache un passeur, qui demande plusieurs milliers d'euros pour organiser le voyage et fabriquer de faux papiers. Sujet tabou parmi les réfugiés, car les passeurs risquent plusieurs années de prison en Turquie. Notre correspondant a également ressenti le pouvoir du silence : sous la pression des menaces, il a dû supprimer l'interview qu'il avait réalisée avec un passeur.