Loïc Léry, du flingue au stylo
Disponible sur molotov.TV, myCANAL, france.tv
Loïc Léry arrive à Paris en 1973. Les conséquences du Bumidom sont déjà là : chômage, précarité ; les Antillais ont compris que les promesses faites ne sont que chimères. En choisissant un temps le gangstérisme, il répond à sa façon à la politique néo coloniale de la France. C'est lui qui choisit son destin et non la France qui choisit pour lui. Loïc Léry se fait arrêter le 12 octobre 1979. Léry, surnommé "Colibri" lors des braquages, n'aura passé qu'un an avec le gang des Antillais. La prison a été pour lui une école de la rédemption, inscrivant dans sa chair le passage du statut de gangster à celui d'écrivain.

Similaires