Pauline Dubuisson, l’insoumise

Pauline Dubuisson, l’insoumise

Disponible sur ARTE
Il y a une femme, parmi tant d’autres, qui symbolise l’inégalité des femmes et des hommes devant la justice. Cette femme, c’est Pauline Dubuisson. En 1951, elle a tué son ex-amant, Felix Bailly, et a été condamnée aux travaux forcés à perpétuité pour cela. Pour les commentateurs de l’époque, elle était le diable incarné. 65 ans après les faits, l’écrivain Philippe Jaenada s’est replongé dans son histoire pour découvrir qu’elle avait été totalement réinventée parce que cette jeune fille, indépendante et moderne, avait bousculé trop tôt les codes de la bonne société des années 50.