Romeo is Bleeding

Romeo is Bleeding

Disponible sur iTunes
Derrière ce titre romantique en diable et qui ne doit rien à Tom Waits, se cache l’un des polars les plus inspirés de ces dernières années. Sous la houlette du méconnu Peter Medak (à qui l’on doit un bon film fantastique, L’Enfant du diable, et une parodie gratinée de Zorro, La Grande Zorro).  Romeo’s Bleeding est construit comme un long flash-back onirique. Avec pour narrateur un privé, Jack Grimaldi, sorte de Roméo désenchanté, vautré dans la corruption et en recherche de pardon. Inutile de préciser que Gary Oldman dans le rôle titre est prodigieux. À ses côtés, Lena Olin (L’Insoutenable Légèreté de l’être) campe une vamp d’anthologie, vénéneuse, charnelle, et que son rire hystérique teinte de diabolisme…. Une distribution de solides seconds couteaux complète ce duo iconoclaste : Annabelle Sciorra (La Main sur le berceau), Juliette Lewis (Strange Days) et Roy Scheider (All That Jazz). Par l’originalité de sa construction, la noirceur de son intrigue, la nervosité de sa mise en scène et la qualité de son interprétation, un polar chaudement recommandé, véritable sursaut de génie dans la filmographie d’un réalisateur à redécouvrir.
En vedette Gary Oldman, Lena Olin, Annabella Sciorra
Réalisateur Peter Medak